3-conseils-pour-reussir-comme-entrepreneure.jpg

Mesdames, 3 conseils pour réussir comme entrepreneure

Les chiffres le démontrent : les femmes sont de plus en plus nombreuses à devenir entrepreneures.

Cette tendance est aujourd’hui bien ancrée, confirme le Programme de recherche sur le financement des PME du gouvernement du Canada :

  • en 2007, 47 % des petites et moyennes entreprises (PME) étaient en partie ou en totalité la propriété de femmes;
  • en 2011, les femmes comptaient pour 80 % des nouveaux propriétaires d’entreprises canadiennes;
  • en 2007, 44 % des femmes propriétaires d’une entreprise disaient avoir l’intention de la faire croître, en élargissant sa portée et sa taille.

Si vous êtes l’une de ces femmes entrepreneures ou si vous désirez le devenir, voici trois conseils qui vous aideront à réussir. Ces conseils proviennent de ma collègue Pauline Amourdon, vice-présidente, Marché PME, à la Banque Nationale.

 

  1. Faites appel à des professionnels et à des spécialistes

Lancer une entreprise, la faire croître ou prendre la relève à sa tête est un énorme défi. Pour vous soutenir dans vos projets, entourez-vous de professionnels et de spécialistes, comme un comptable, un fiscaliste, un notaire, un avocat, etc. En outre, n’hésitez pas à recourir à des organismes comme Investissement Québec et EDC.

Avant tout, consultez votre banquier! D’abord, parce que celui-ci peut vous présenter des intervenants importants dans votre marché. Puis, parce votre directeur de comptes est la porte d’entrée pour tous les services offerts par votre institution financière.

Il vous aidera à identifier les risques d’affaires, à trouver les solutions et il fera intervenir les experts requis, au bon moment. Par exemple, il fera appel à des spécialistes de la gestion de l’encaisse pour mieux gérer vos liquidités, à des experts à l’international si vous désirez vendre ou acheter à l’étranger, etc.

Le directeur de comptes doit agir comme un chef d’orchestre, car il est important que votre banquier et les experts qui vous entourent travaillent comme une seule équipe, pour vous et votre entreprise.

 

« Vous avez tout intérêt à choisir un banquier qui propose une approche globale pour la gestion de vos affaires. »

 

  1. Choisissez un banquier qui vous propose une approche globale

Le premier conseil démontre clairement que votre banquier peut vous aider au-delà du financement de votre entreprise. Le second conseil va plus loin : vous avez tout intérêt à choisir un banquier qui propose une approche globale pour la gestion de vos affaires.

En fait, choisissez un directeur de comptes qui se soucie de vos besoins personnels et qui s’assurera que l’on s’occupe de vos finances personnelles, comme lui-même s’occupera de la réussite de votre entreprise. Ce directeur de comptes pourra vous mettre en contact avec des experts pour la planification de votre retraite, vos placements, l’achat d’une résidence personnelle, etc.

 

  1. Profitez de toutes les occasions pour réseauter

Toutes les entrepreneures manquent de temps et c’est particulièrement vrai pour les femmes, qui ont un souci prononcé de concilier travail et famille. Ce manque de temps chronique pose problème quand il s’agit de faire du réseautage et se faire connaître.

La solution? Choisissez des activités de réseautage profitables auprès des bons intervenants. En d’autres mots, optez pour la qualité au lieu de la quantité, en étant plus efficace et plus sélective. Voici comment y arriver :

  • demandez à vos bons clients de vous mettre en relation avec d’autres bons clients potentiels;
  • utilisez le réseau de votre directeur de comptes, par exemple des comptables, notaires ou représentants d’organismes; ceux-ci peuvent vous présenter des intervenants clés dans votre marché;
  • échangez avec des entrepreneurs qui ont relevé les mêmes défis que vous; parlez à des femmes qui vivent la même réalité que vous;
  • devenez membre d’associations qui répondront à vos besoins, notamment des organisations qui font la promotion de l’entrepreneuriat féminin; vous y trouverez des occasions de rencontrer des professionnels, des clients, des fournisseurs et d’autres entrepreneures;
  • participez aux activités des associations de votre secteur d’industrie;
  • saisissez toutes les occasions pour établir des relations profitables et réseauter en dehors des canaux habituels, par exemple, lors des activités familiales ou des activités sportives de vos enfants, des endroits où l’on peut rencontrer des clients, fournisseurs ou partenaires potentiels.

 

Rappelez-vous : toutes les occasions sont bonnes pour réseauter !

Jean Benoit Gregoire Banque NationaleMesdames, 3 conseils pour réussir comme entrepreneure
Partager cet article